Accueil Adhésion
Dernière mise à jour :
samedi 9 juin 2018





Sur le web
Voyage Portugal
Voyages au Portugal et Séjours au Portugal - Informations pour organiser et réserver votre voyage au Portugal (Week-ends, Séjours, Circuits, Croisières, location voiture ...) - Promotions pour partir pas cher au Portugal
Editions L’Originel
L’Originel
Revue et Maison d’Edition, aventure éditoriale phare de la recherche ésotérique, explore un corpus de références, sorte de "Trésor du Savoir" offrant des dossiers très denses sur les différentes filières littéraires, philosophiques ou ésotériques d’Occident comme d’Orient.
Wikio
Wikio est un portail d’information qui fouille dans les sites de presse et dans les blogs pour trouver l’actualité qui vous intéresse.
Brèves
Nouvelle traduction du Livre de L’intranquillité - Vernando Pessoa
samedi 20 janvier
Les deux éditions des oeuvres de Fernando Pessoa vont donc cohabiter (la dernière du Livre de l’intranquillité date de 2011), nous confirme la maison Christian Bourgois. L’idée de(s) Livre(s) de l’inquiétude est née après la découverte de textes inédits de l’auteur à la Bibliothèque nationale de Lisbonne. En savoir plus
Livre(s) de l’inquiétude - Fernando PESSOA, à paraître le 18 janvier 2018
samedi 6 janvier
C’est à Teresa Rita Lopes, spécialiste reconnue de Pessoa, et professeur des universités, que l’on doit le nouveau texte du magnum opus de Pessoa, composé à partir de trois auteurs parfaitement différenciés, menant chacun leur propre vie. Aux côtés des fragments de Vicente Guedes et de Bernardo Soares s’alignent désormais ceux du baron de Teive, conformément au souhait de Pessoa lui-même : peu avant sa mort, il les avait inclus dans le dossier (qui se trouve à la Bibliothèque nationale de Lisbonne) où il réunissait le matériel destiné au livre de sa vie. Le lecteur accompagne, sans les confondre, les trois monologues, et en imagine l’interaction non sans étendre le dialogue à Fernando Pessoa lui-même. On doit considérer que chacune des trois voix - ces « lunes jumelles » de la planète Pessoa selon Teresa Rita Lopes - a sa musique propre, qui les différencie et les caractérise : la « prose » et le style recherché chez Guedes, la retenue, voire l’austère pudeur chez Teive, les divagations ironiques chez Bernardo Soares.
Le livre d’intranquillité, mis en scène par Michel Van der Aa, en mars 2016
mardi 22 décembre

Video Un acteur, un orchestre, un film et la musique précise et entraînante de Michel van der Aa pour faire vivre ce fragment grandiose de Pessoa.

Avec Fernando Pessoa, Michel Van der Aa, Eric Challier, Orchestre des pays de Savoie Théâtre de la Renaissance, Oullins (69) Les 3 et 4 MARS 2016 Jeudi et vendredi à 20h. Réserver 04 72 39 74 91 Théâtre musical LE LIVRE DE L’INTRANQUILLITE

D’après Fernando Pessoa

Un acteur, un orchestre et un film pour faire vivre ce fragment grandiose de Pessoa, sans oublier la musique précise et entraînante de Michel van der Aa.

Œuvre posthume de Fernando Pessoa publiée pour la première fois en 1982, Le Livre de l’intranquillité est considéré comme le chef-d’œuvre de son auteur. Il prend ici l’identité de Bernardo Soarès, aide-comptable à Lisbonne et nous livre son autobiographie sans vie véritable, longue plongée dans les pensées et rêveries raffinées du personnage.

Pessoa invente dans ce livre absolument unique, d’une qualité littéraire époustouflante, une sorte de stoïcisme plaintif, une lutte pour une sagesse sensitive particulièrement originale. Nous sommes entraînés, au fil de centaines de fragments, dans un flot de spleen, une eau de tristesse poétique enivrante.

Dans cette adaptation, Michel van der Aa, compositeur, librettiste, cinéaste et producteur, parvient à une intégration exemplaire de la musique et du texte, du théâtre et de la vidéo. Comme dans ses œuvres précédentes, en particulier son opéra After Life, l’imagerie scénique est renforcée par la musique et vice versa.

Sur scène, des écrans circulaires entourent l’acteur et font apparaître les personnages. Comme par magie, tout devient cohérent. Cinq cercles en mouvement, qui ne sont pas sans rappeler la mécanique céleste, évoquent les multiples univers de Soarès et nous donnent le sentiment d’en savoir beaucoup plus sur l’auteur et la subtilité de ses alter égo. distribution

D’après Le livre de l’intranquillité, de Fernando Pessoa

Conception, livret, musique, mise en scène et réalisation Michel van der Aa

Avec Eric Challier comédien / Orchestre des Pays de Savoie, Nicolas Chalvin, direction A l’image : Ana Moura, João Reis

Spectacle présenté en co-accueil avec la Biennale Musiques en Scène

Coproduction Grame / Biennale Musiques en Scène et Orchestre des Pays de Savoie. Coréalisation Grame et Théâtre de la Renaissance. Avec le soutien de la Spedidam et de la Sacem. Dans le cadre de la Biennale Musiques en Scène 2016.

Soudain, de Fernando Pessoa et Gilles Olen, Théâtre Espace 44 Lyon (69), décembre 2015
samedi 12 septembre

Soudain de Fernando Pessoa, Gilles Olen, mis en scène par Victor Auzet, Anne Laure Pommier.

Théâtre contemporain Qui n’a jamais imaginé tout quitter pour s’enfuir dans un espace restreint où l’espace serait enfin disponible ?

De Fernando Pessoa, Gilles Olen

Avec Gilles Olen, Céline Arnaud, Sandra Hazard, Florence Muller, Anne Laure Pommier, Carlos Gil, Bruno Riner Théâtre Espace 44, Lyon (69)

Du 09/12/2015 au 13/12/2015

Théâtre Espace 44 : 44 rue Burdeau 69001 Lyon - Tel. 04 78 39 79 71 - contact@espace44.com Mercredi et jeudi à 19h30, vendredi et samedi à 20h30, dimanche à 16h

Lettres à Fernando Pessoa STAND G55 dimanche 22 mars au Salon du Livre Paris
samedi 21 mars

dimanche 22 mars 16:00 - 18:00 STAND G55

Auteur(s) : Jorge SEDAS NUNES Exposant : IMPECCABLES (EDITIONS) Public(s) : Grand Public Pays : Portugal

En savoir plus sur http://www.salondulivreparis.com/Programme/Moteurs-de-recherche/Zoom-Event,Lettres-a-Fernando-Pessoa.htm#oWBfzO92EXQYQHoI.99

http://www.salondulivreparis.com/Programme/Moteurs-de-recherche/Zoom-Event,Lettres-a-Fernando-Pessoa.htm

Derniers articles publiés
samedi 9 juin 2018
par AFAFP
Pessoa en Avignon
Stanislas Roquette dans Ode Maritime
Festival off

Stanislas Roquette dans Ode Maritime de Fernando Pessoa/Álvaro de Campos 7 juin 2018/dans Avignon, Festival, Off /par Dossier de presse

photo Emile Zeizig

Seul, sur le quai désert, un matin d’été, un homme regarde l’océan et se laisse aller à ses pensées. Rêves de terres lointaines, désirs d’une vie de marin, chimères de navigations, visions hallucinées des abordages de pirates, soif de meurtres, échos lointains de l’enfance... Les navires que l’homme voit au loin deviennent objets de fantasmes, cependant que son œil se détourne de ce qui est là, tout proche.

« Ne jamais épuiser mes désirs d’identité » , proclame-t-il. Tout vivre, être partout, se laisser traverser par tous les destins, ne renoncer à rien. C’est cette profession de foi, dont l’homme ne sortira pas indemne, qui me fascine et me pousse à vouloir dire ce texte.

La mer, parce qu’elle est le lieu des échanges et des traversées, nous renvoie à l’impossibilité salutaire de fixer notre identité, par essence multiple et dynamique. La langue poétique de Pessoa, tourbillon d’images et profusion de sensations, est une ode à l’imagination qui ouvre notre regard sur le monde. Stanislas Roquette

ODE MARITIME

de Fernando Pessoa/Álvaro de Campos Traduction du portugais par Dominique Touati, revue par Parcidio Gonçalves et Claude Régy

Conception et interprétation : Stanislas Roquette Mise en scène : Stanislas Roquette et Miquel Oliu Barton Création son : Jérémy Oury Création lumière : Geneviève Soubirou et Yvan Labasse

Une production Artépo, avec le concours des Nouvelles Hybrides, du ParvisAvignon, des Plateaux Sauvages, de la Maison des Métallos, du Complot, Etat d’Esprit, du Théâtre de l’Opprimé et du Temple des Billettes

Durée 1h

Off Avignon 2018 Parvis d’Avignon 7, 8, 10, 11, 13, 17, 18 et 19 juillet à 17h00.
Source



lire la suite de l'article
lundi 21 mai 2018
par AFAFP
Nouveauté
Pessoa et Rilke, Modernisme et poétiques acroamatiques
Classiques Garnier
Cette étude comparée de Fernando Pessoa et de Rainer Maria Rilke selon un point d’écoute acroamatique permet de mieux cerner la modernité propre à ces deux auteurs et contribuer à la définition de leur pertinence particulière dans le contexte postmoderne.
Auteur universitaire : Hengl (Hugo)
En savoir plus

lire la suite de l'article
samedi 28 avril 2018
par AFAFP
Un auteur vous inspire ?
La Fête du Livre de Quiberon
La Bibliothèque de Baptiste Beaulieu
Une cinquantaine d’auteurs dont Baptiste Beaulieu vont se retrouver les 27, 28 et 29 avril lors de la sixième édition de la Fête du livre de Quiberon (56). Avant de rencontrer ses lecteurs face à la mer, le jeune écrivain, qui est aussi médecin généraliste, partage avec vous ses préférences littéraires. © Le Télégramme

lire la suite de l'article
mercredi 25 avril 2018
par AFAFP
Exposition Pessoa
Pessoa Tout l’art est une forme de littérature
Musée de la Reine Sofia à Madrid
7 fevrier - 7 mai 2018 Bâtiment Sabatini, 1er étage
L’exposition Pessoa. Tout l’art est une forme de littérature tire son titre d’une citation d’Alvaro de Campos, l’un des hétéronymes les plus avant-gardistes de Fernando Pessoa (Lisbonne, 1888-1935), publié dans l’influent magazine portugais Presença.
Grâce à la production textuelle prolifique de ses plus de cent hétéronymes, Pessoa crée sa propre avant-garde et devient l’interprète exceptionnel de la crise du sujet moderne et de ses certitudes, transférant à son travail une altérité multiple qu’il attribue à sa désorientation existentielle. Source

lire la suite de l'article
lundi 23 avril 2018
par AFAFP
On en parle
Raviver le chef-d’œuvre de Fernando Pessoa
Le Monde des Livres

En 1988 paraissait « Le Livre de l’intranquillité », grand succès posthume de l’écrivain portugais. Sous le titre « Livre(s) de l’inquiétude », le revoici enrichi et retraduit.

Quand Fernando Pessoa meurt, en 1935, à l’âge de 47 ans, il laisse derrière lui une malle noire appelée à devenir fameuse. A l’intérieur : 27 533 documents. L’inventaire ne sera fait qu’en 1968, et c’est en 1982 qu’une partie de ces textes épars, où il exprime son incompétence à vivre, seront publiés pour la première fois, au Portugal, sous le titre de ­Livro do Desassossego ; en 1988, sa traduction (par Françoise Laye) chez Christian Bourgois est intitulée Le Livre de l’intranquillité. Aujourd’hui, voici ce chef-d’œuvre de l’écrivain portugais dans une édition enrichie et une nouvelle traduction, sous un titre différent : ­Livre(s) de l’inquiétude.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2018/04/22/raviver-le-chef-d-uvre-de-fernando-pessoa_5288920_3260.html#DZ1zbPIVQIGYk3bz.99Source



lire la suite de l'article